Visite guidée de printemps

Pour ceux qui n’ont pas pu venir à la dernière visite guidée, ou qui veulent avoir un bref aperçu avant de venir à la prochaine, voici un résumé en vidéo :

— Et ci-dessous, une retranscription de ce qu’on entend dans cette vidéo —

Merci à tous d’être venus. Je vais commencer par un tout petit rappel de ce qu’est la permaculture…Bill Molisson c’est un des 2 fondateurs avec David Holmgren de la permaculture…

Témoignage 1 : « Ça fait plusieurs mois que je suis Jérôme sur internet et sur Facebook… »

Témoignage 2 : « J’ai atterri sur le site de Permaraicher.com par hasard. J’ai trouvé les vidéos sympas. J’ai lu un petit peu. Et puis j’ai vu qu’il y avait une visite aujourd’hui… »

Témoignage 3 : « On est venue ici pour avoir un aperçu de ce que c’était la permaculture… »

Témoignage 4 : « On venait pour se renseigner, voir comment on pouvait faire. Voir en vrai ! »

Les pommes de terre

Ici il y a 6 mois c’était une prairie comme celle sur laquelle vous marchez. J’ai donc couvert le sol, nourri les vers de terre (et tous les autres) et au printemps j’y ai posé des pommes de terre, et j’ai refermé juste avec du foin. Et la patate elle est en train de pousser là, vous en voyez….(tous les détails sur la vidéo « comment cultiver ses pommes de terre sous paille« )

Le verger

Je vais avoir des poules pondeuses. Les poules profiteront de l’ombre des arbres, profiteront des fruits trop mûrs ou pourris qui vont tomber au sol. Elles vont les manger. Les fruitiers attirent aussi beaucoup d’insectes comme le carpocapse qui va pondre dans la pomme…mais s’il y a des poules…ça nourri la poule et ça brise le cycle du carpocapse. C’est un système où on augmente la mixité, avec en plus d’une production supplémentaire, des résultats bénéfiques (pour chaque production).

La terre

J’enlève le paillage, on retrouve le sol, et là on peut observer que plus c’est en haut, plus c’est noir. Plus c’est en haut moins c’est tassé. Et plus c’est en bas plus c’est dur.

La serre

Plutôt que de faire des rotations, je fais des associations. Si vous regardez sur ce rang, c’est des poivrons… plantés au milieu des oignons. Quand les poivrons vont grandir, les salades auront fait leurs fleurs et leurs graines et je les couperais. Du coup les poivrons auront plus de place.

Cette planche de culture, c’est une association que j’aime beaucoup. Avant de planter les tomates, je sème des carottes. Par dessus je sème des radis. Puis je plante les tomates. Sur le coté, je plante des choux. Je fais tout ça le même jour. (voir les détails dans cette vidéo « une butte très productive« )

Les outils

On plante ça dans la terre, on prend le plant, on ouvre, on le jette (le plant), on le retire (le plantoir), on tasse un peu et on passe au suivant.

Témoignage 1 : « c’est juste génial. On a juste envie de faire pareil… »

Témoignage 2 : « Quand on voit quand il met sa fourche dans la terre et que ça s’enfonce sans effort, comparé à juste la parcelle à coté, on comprend bien que c’est judicieux »

Témoignage 3 : « c’est impressionnant quoi. Avec des petits bras, pas de machines, voilà, ça pousse, c’est bien, c’est une belle philosophie de la vie »

— Fin de la vidéo —

Merci  à tous ceux qui étaient venus ce jour là; et particulièrement à ceux qui ont témoigné face à la caméra de Marco et Flo (voir leur blog sur la construction de leur tiny-house).

Jérôme BOISNEAU / Permaraicher

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *